Fleurs Obsèques avec Interflora

Alors il y aura un rire immense de désespoir quand les hommes verront ce vide, quand il faudra quitter la vie pour la mort ... pour la mort qui mange, qui a faim toujours.

Gustave Flaubert

Suivez-nous sur Facebook