On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent. 

Georges Perros

Suivez-nous sur Facebook