Les vivants sont toujours de plus en plus dominés par les morts. 

Auguste Comte

Suivez-nous sur Facebook