Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance. 

Violette Lebon

Suivez-nous sur Facebook