Vivre signifie sentir et penser, souffrir et jouir ; toute autre vie est synony…

 Vivre signifie sentir et penser, souffrir et jouir ; toute autre vie est synonyme de la mort. 

Cartes de Condoléances

Toute ma vie je me souviendrai
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Carte de condoléances Prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Carte de condoléances Nuit
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo… Lire la Suite
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Carte de condoléances Souvenir
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Après tout ce temps
Après tout ce temps … Tu me manques encore chaque jour.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Décès d’un homme : envoyer des fleurs de deuil
Les fleurs évoquent plusieurs sortes de sentiments et c’est la raison pour laquelle elles sont utilisées lors du deuil. Chacun
Condoléances : envoyer un cœur de fleurs
Les fleurs de deuil permettent de rendre un dernier et bel hommage à une personne. Le cœur de fleurs est
Fleurir une tombe
Rendre hommage à un défunt ne doit pas seulement se limiter à la période du deuil. Il est aussi important
Obsèques: les fleurs dorées
Quand on pense aux compositions florales et aux couleurs des fleurs, l’or ne me vient pas à l’esprit. Surtout quand

Condoléances: Messages

Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C'était une femme d'une force et une vivacité
Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C’était une femme d’une force et une vivacité
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.… Lire la Suite
La perte d'un être cher n'est jamais facile, s'il ya quelque chose que je peux faire, s'il vous plaît n'hésitez
La perte d’un être cher n’est jamais facile, s’il ya quelque chose que je peux faire, s’il vous plaît n’hésitez
Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,
Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,

Condoléances: Citations

 La mort est le plus égoïste de nos actes. …
 La mort est le plus égoïste de nos actes. … Lire la Suite
 L'acceptation est la vertu maîtresse de gens qui n'ont guère d'autre ambition q…
 L’acceptation est la vertu maîtresse de gens qui n’ont guère d’autre ambition que de vivre tant bien que mal en
 La mort est toujours la même, et chacun, pourtant, meurt de sa propre mort. …
 La mort est toujours la même, et chacun, pourtant, meurt de sa propre mort. … Lire la Suite
 Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. …
 Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Voici la mort du ciel, Agrippa d'Aubigné
Voici la mort du ciel en l’effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel
Le mort joyeux
Dans une terre grasse et pleine d’escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
Ma Mort, d'Evariste de Parny
De mes pensers confidente chérie,  Toi, dont les chants faciles et flatteurs  Viennent parfois suspendre les douleurs  Dont les Amours
Copy link
Powered by Social Snap