Toute mort est la première. …

 Toute mort est la première. 

Cartes de Condoléances

Tu étais la lumière de ma vie.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Avec vous, sincères condoléances.
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)

Condoléances: Articles

Tout comme Facebook, YouTube prend bien souvent des allures de cimetière virtuel. On y trouve en effet de plus en
Facebook, Twitter, Instagram ou les blogs personnels servent, entre autres, à renouer des liens avec des amis perdus de vue
Condoléances sur les réseaux sociaux
À l'époque où les réseaux sociaux sont devenus de véritables moyens de communication comme les autres, le deuil se vit
Le décès d’un enfant est sans conteste le plus grand drame qu’un parent peut être amené à vivre. C’est une

Condoléances: Messages

Le livre de la vie est le livre suprême qu'on ne peut ni fermer ni ouvrir à son choix. On
La véritable amitié se partage dans les moments d'épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
Ma Chère XXXX, c’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de XXXX. Accepte ce petit mot
Comment ne pas être atterré quand un proche que l’on aime s’en va. Vous voilà désormais face à l'absence qu’il

Condoléances: Citations

 Il est aussi utile à un peuple de craindre la guerre qu’à un individu, la mort. 
 Plus on est jeune, plus on touche au mystère de la joie.  
 L'acceptation, c'est la mort. Il faut lutter toujours, ne pas se laisser abattre, réinventer la vie. 
Combien d'âmes réellement vivantes dans ce grouillement d'êtres humains.

Condoléances: Poèmes

Quand je mourrai, que l'on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
Nous voici aujourd'hui au bord du videPuisque nous cherchons partout le visageque nous avons perdu.Il était notre avenir et nous
Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,
Mère, quel doux chant me réveille ? Minuit ! c'est l'heure où l'on sommeille. Qui peut, pour moi, venir si tard Veiller et
Copy link
Powered by Social Snap