Nous parlons de tuer le temps, comme si hélas ! ce…

Nous parlons de tuer le temps, comme si hélas ! ce n’était pas lui qui nous tuait !

Cartes de Condoléances

Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
À quel point tu es fort…
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire
Les promesses de la jeunesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
L'amour ne disparait jamais
L’amour ne disparaît jamais… la mort n’est rien. (Saint Augustin)… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Le deuil est le prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Si l'instant est douloureux…
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

La raquette de fleurs
De tout temps, les fleurs sont utilisées pour exprimer des sentiments. Durant les obsèques, elles peuvent apporter un certain réconfort
Condoléances sur les réseaux sociaux
Envoyer ses condoléances via les réseaux sociaux
À l’époque où les réseaux sociaux sont devenus de véritables moyens de communication comme les autres, le deuil se vit
Le chemin du deuil : envoyer des fleurs
Aujourd’hui, il n’y a aucune difficulté d’envoyer des fleurs de deuil pour rendre hommage à un défunt. Avec les services
Suicide d'un proche: que faire ?
Il est important de se rappeler que vous pouvez survivre à la douleur. Il peut y avoir des moments où

Condoléances: Messages

C'est avec émotion que j'ai appris la triste nouvelle… Je te prie de croire en mon affectueux soutien dans cette
C’est avec émotion que j’ai appris la triste nouvelle… Je te prie de croire en mon affectueux soutien dans cette
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
C'est avec une immense tristesse que nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Je garderai toujours à l'esprit l'image d'une
C’est avec une immense tristesse que nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Je garderai toujours à l’esprit l’image d’une
( Nom du défunt ) va beaucoup nous manquer. Il était aimé de tous, et il restera dans nos mémoires
( Nom du défunt ) va beaucoup nous manquer. Il était aimé de tous, et il restera dans nos mémoires

Condoléances: Citations

 Il n'y a que la mort qui peut vraiment faire peur à un homme. …
 Il n’y a que la mort qui peut vraiment faire peur à un homme. … Lire la Suite
 On ne s'habitue pas vite à la mort des autres. Comme ce sera long, quand il fau…
 On ne s’habitue pas vite à la mort des autres. Comme ce sera long, quand il faudra s’habituer à la
 La mort, ce serait le rêve si, de temps en temps, on pouvait ouvrir l'oeil. …
 La mort, ce serait le rêve si, de temps en temps, on pouvait ouvrir l’oeil. … Lire la Suite
 Quand je connaîtrai bien la mort, il sera trop tard pour disserter dessus. …
 Quand je connaîtrai bien la mort, il sera trop tard pour disserter dessus. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Veni, vidi, vici, Victor Hugo
J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
La mort des amants
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d’étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
Retour haut de page