L'homme est un animal qui a la faculté de penser q…

L’homme est un animal qui a la faculté de penser quelquefois à la mort.

Cartes de Condoléances

Plus fort que la mort
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Carte de condoléances Souvenir
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite
Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Carte de condoléances Nuit
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Carte de condoléances Prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Carte de condoléances Amour
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de

Condoléances: Articles

L'enfant en deuil
Eloigner l’enfant ne signifie pas le protéger Dans notre société, la mort est devenue un tabou, ce qui se manifeste
Des fleurs de deuil pour le décès d’un collègue
Le décès d’un collègue avec qui on partageait le même milieu professionnel s’avère difficile à surmonter. Face à cette situation,
80 messages de condoléances
Quand on apprend la disparition de quelqu’un, membre de la famille, ami, ou simple connaissance, il est d’usage d’envoyer immédiatement
Surmonter le deuil de son enfant
Le décès d’un enfant est sans conteste le plus grand drame qu’un parent peut être amené à vivre. C’est une

Condoléances: Messages

Personne ne s'attendait à une perte si soudaine. Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face à cette
Personne ne s’attendait à une perte si soudaine. Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face à cette
Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.
Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.… Lire la Suite
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.… Lire la Suite
Nous n’en avons pas cru nos yeux en lisant le faire-part de décès. Il a donc fallu que sa vie
Nous n’en avons pas cru nos yeux en lisant le faire-part de décès. Il a donc fallu que sa vie

Condoléances: Citations

 La mort lave tout… et ne nettoie rien. …
 La mort lave tout… et ne nettoie rien. … Lire la Suite
 Sur tout l'onde éternelle étale son glacis. La vie la mort sont une même flamme…
 Sur tout l’onde éternelle étale son glacis. La vie la mort sont une même flamme. … Lire la Suite
 Votre agonie est longue, Votre mort est certaine. …
 Votre agonie est longue, Votre mort est certaine. … Lire la Suite
 Nous payons de notre vie ou de notre mort : un prêté pour un rendu. …
 Nous payons de notre vie ou de notre mort : un prêté pour un rendu. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Dolorosae
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ; et depuis, moi le père et vous la femme forte,
"Sur la mort de Marie", Ronsard.
Je songeais, sous l’obscur de la nuit endormie, Qu’un sépulcre entr’ouvert s’apparaissait à moi. La Mort gisait dedans toute pâle
Le dormeur du Val, Arthur Rimbaud.
C’est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D’argent ; où le soleil,
Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
Copy link
Powered by Social Snap