Le vrai sage ne craint pas la mort car il sait que la mort n'est rien. La consc…

 Le vrai sage ne craint pas la mort car il sait que la mort n’est rien. La conscience ne souffre pas puisqu’elle a disparu. Avec la chair qui pourrit, c’est l’esprit qui pourrit aussi, et les désirs, et l’angoisse. 

Cartes de Condoléances

Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Carte de condoléances Souvenir
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Carte de condoléances Amour
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

6 conseils pour soutenir un ami endeuillé
Quand un de vos amis passe par l’étape difficile du deuil, vous avez un rôle important à jouer : dans ces
Écrire son testament
Loin d’être réservé aux personnes âgées, l’écriture d’un testament est un acte essentiel si l’on ne souhaite pas suivre les
Choisir des fleurs de deuil pour une maman
Pour une maman disparue, le choix des fleurs de deuil est une tâche exigeante. Plusieurs critères doivent être mis en
Faire ses adieux avec une croix funéraire
Les funérailles ne sont pas le genre d’occasions que nous aimons planifier. Il est cependant bon de bien faire ses

Condoléances: Messages

Je prends une vive part à votre chagrin. Affectueusement et tristement.
Je prends une vive part à votre chagrin. Affectueusement et tristement.… Lire la Suite
Je suis profondément peiné et les mots ne sont d'aucun secours pour exprimer la douleur que je ressens en ce
Je suis profondément peiné et les mots ne sont d’aucun secours pour exprimer la douleur que je ressens en ce
Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un
Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un
Puissent les bons souvenirs de votre ( père, ami, époux…) Vous apporter du réconfort pendant ce moment difficile de votre
Puissent les bons souvenirs de votre ( père, ami, époux…) Vous apporter du réconfort pendant ce moment difficile de votre

Condoléances: Citations

 La mort semble bien moins terrible, quand on est fatigué. …
 La mort semble bien moins terrible, quand on est fatigué. … Lire la Suite
 La mort de l’eau est plus songeuse que la mort de la terre : la peine de l’eau …
 La mort de l’eau est plus songeuse que la mort de la terre : la peine de l’eau est infinie. …
 Si loin s'étend la mort, tant elle prend de place, que je ne sais plus où mouri…
 Si loin s’étend la mort, tant elle prend de place, que je ne sais plus où mourir.  … Lire la
 Nous ne connaîtrons l'homme que lorsque le dernier homme sera mort. …
 Nous ne connaîtrons l’homme que lorsque le dernier homme sera mort. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Grand deuil, de Nérée Beauchemin
Dans le clair-obscur de la pièce close,  Où brûle une cire au reflet tremblant,  Rigide, et grandi par la mort,
Dolorosae
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ; et depuis, moi le père et vous la femme forte,
"Sur la mort de Marie", Ronsard.
Je songeais, sous l’obscur de la nuit endormie, Qu’un sépulcre entr’ouvert s’apparaissait à moi. La Mort gisait dedans toute pâle
Demain, dès l'aube
Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.  J’irai par la
Copy link
Powered by Social Snap