Le passé est un enfer dont les morts ne peuvent plus sortir. …

 Le passé est un enfer dont les morts ne peuvent plus sortir. 

Cartes de Condoléances

Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Je suis de tout coeur avec toi
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Carte de condoléances Disparition
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Carte de condoléances Prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Carte de condoléances Peines
Parler de ses peines, c’est déjà se consoler (A. Camus)… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Carte de condoléances Souvenir
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Mourir chez soi
Retourner chez soi, auprès de ses proches, pour mourir là où on a vécu, tel est le souhait exprimé par
Le travail de deuil
En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un
Hommes et femmes vivent-ils le deuil différemment ?
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,
Fleurir le cimetière au Printemps
Le printemps est la saison de la nouvelle vie et vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer toutes les

Condoléances: Messages

Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Une belle âme, pleine d'amour, s'en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Une belle âme, pleine d’amour, s’en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.
Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.… Lire la Suite

Condoléances: Citations

 La mort d'un homme est d'avantage l'affaire des survivants que la sienne. …
 La mort d’un homme est d’avantage l’affaire des survivants que la sienne. … Lire la Suite
 Il est préférable de mourir de mort naturelle que d'ennui. …
 Il est préférable de mourir de mort naturelle que d’ennui. … Lire la Suite
 Longévité. Prolongation inconfortable de la peur de la mort. …
 Longévité. Prolongation inconfortable de la peur de la mort. … Lire la Suite
 Plus on est jeune, plus on touche au mystère de la joie.  …
 Plus on est jeune, plus on touche au mystère de la joie.  … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Demain, dès l'aube
Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.  J’irai par la
Au bord de la forêt, d'André Lemoyne
À Madame Sureau-Bellet.     I.   L’hirondelle frileuse au loin s’était enfuie.  Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. 
"Notre vie", Paul Eluard.
Notre vie tu l’as faite elle est ensevelie Aurore d’une ville un beau matin de mai Sur laquelle la terre
La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
Copy link
Powered by Social Snap