La poésie a été inventée pour donner un visage honorable à la mort. …

 La poésie a été inventée pour donner un visage honorable à la mort. 

Cartes de Condoléances

Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec toi
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
Si l'instant est douloureux…
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Comment exprimer sa sympathie ?
Quelques règles élémentaires sont à respecter pour présenter ses condoléances en personne aux proches d’un défunt : Soyez présent. Éteignez
Faire son deuil sur Facebook
Aujourd’hui plus que jamais, le deuil est public : le chagrin s’affiche sur les réseaux sociaux, se partage et se
Que faire des fleurs après des funérailles ?
Une question souvent posée par les familles et les amis est ce qu’il faut faire avec les fleurs après la
Le chemin du deuil : envoyer des fleurs
Aujourd’hui, il n’y a aucune difficulté d’envoyer des fleurs de deuil pour rendre hommage à un défunt. Avec les services

Condoléances: Messages

Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.
Je vous prie de bien vouloir accepter mes très vives condoléances.… Lire la Suite
Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,
Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,
Nous avons appris la triste nouvelle. C’est un moment fort douloureux pour lequel nous tenons à vous offrir notre affection
Nous avons appris la triste nouvelle. C’est un moment fort douloureux pour lequel nous tenons à vous offrir notre affection
Il est des chagrins bien difficiles à surmonter quand disparaît un être cher. Mais quand la peine s’atténuera, il restera
Il est des chagrins bien difficiles à surmonter quand disparaît un être cher. Mais quand la peine s’atténuera, il restera

Condoléances: Citations

 De nos jours, on survit à tout sauf à la mort. …
 De nos jours, on survit à tout sauf à la mort. … Lire la Suite
 La mort est un moissonneur qui ne fait pas la sieste. …
 La mort est un moissonneur qui ne fait pas la sieste. … Lire la Suite
 La pire douleur est celle qui, à aucune minute, ne fait espérer la mort, mais d…
 La pire douleur est celle qui, à aucune minute, ne fait espérer la mort, mais dégoûte sourdement de la vie. …
 Le deuil est une convalescence. Le repos de l'être absent devient notre propre …
 Le deuil est une convalescence. Le repos de l’être absent devient notre propre repos. Il y a de la contagion

Condoléances: Poèmes

La mort des amants
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d’étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
La mort fervente, d'Anna de Noailles
Mourir dans la buée ardente de l’été,  Quand parfumé, penchant et lourd comme une grappe,  Le coeur, que la rumeur
Chrysanthèmes
Ils disent qu’au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu’éprouve  Le cœur
À Laure, duchesse d'A.
Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère,  Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil,  Il était grand et
Retour haut de page