La mort n'est pas si grave que ça. C'est juste de perdre les gens qu'on aime qu…

 La mort n’est pas si grave que ça. C’est juste de perdre les gens qu’on aime qui fait mal. 

Cartes de Condoléances

Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Carte de condoléances Promesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Carte de condoléances Amour
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Carte de condoléances Prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Perdre un ami
Malgré l’importance que donne notre société à la valeur de l’amitié, perdre un ami est souvent considéré comme un évènement
Vivre les fêtes après un deuil
Les fêtes de fin d’années sont toujours difficiles à vivre pour les personnes endeuillées, car elles les plongent dans un
Pourquoi faut-il toujours aller à l’enterrement si possible ?
L’annonce du décès d’une personne est très pénible et toutes les étapes qui suivront seront toujours difficiles à gérer pour
Des fleurs pour les obsèques
À l’heure de se rendre à des funérailles, vous pouvez décider de commander des fleurs pour les envoyer à l’église,

Condoléances: Messages

( Nom du défunt ) va beaucoup nous manquer. Il était aimé de tous, et il restera dans nos mémoires
( Nom du défunt ) va beaucoup nous manquer. Il était aimé de tous, et il restera dans nos mémoires
Ayant appris le deuil qui vous frappe avec la disparition de votre (époux, épouse, frère…), je vous prie de recevoir mes
Ayant appris le deuil qui vous frappe avec la disparition de votre (époux, épouse, frère…), je vous prie de recevoir
Je suis profondément attristé par la nouvelles de votre perte. Je prie pour que Dieu vous donne la force nécessaire
Je suis profondément attristé par la nouvelles de votre perte. Je prie pour que Dieu vous donne la force nécessaire
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C'est une mauvaise nouvelle que nous venons d'apprendre aujourd’hui.
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C’est une mauvaise nouvelle que nous venons d’apprendre aujourd’hui.

Condoléances: Citations

 La mort est affreuse quand on est dénué de tout ce qui peut nous consoler en ce…
 La mort est affreuse quand on est dénué de tout ce qui peut nous consoler en cet état. … Lire la
 La perfection c’est la mort, c’est l’aboutissement de la vie. …
 La perfection c’est la mort, c’est l’aboutissement de la vie. … Lire la Suite
 Le monosyllabe a une étrange capacité d'immensité : mer, nuit, jour, bien, mal,…
 Le monosyllabe a une étrange capacité d’immensité : mer, nuit, jour, bien, mal, mort, oui, non, dieu. … Lire la Suite
 La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une stat…
 La mort d’un homme est une tragédie. La mort d’un million d’hommes est une statistique. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Le mort joyeux
Dans une terre grasse et pleine d’escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
Derniers vers
L’heure de ma mort, depuis dix-huit mois,  De tous les côtés sonne à mes oreilles,  Depuis dix-huit mois d’ennuis et
Au bord de la forêt, d'André Lemoyne
À Madame Sureau-Bellet.     I.   L’hirondelle frileuse au loin s’était enfuie.  Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. 
La mort n'est rien
L’amour ne disparaît jamais. La mort n’est rien. Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté. Je suis moi,
Copy link
Powered by Social Snap