La comédie est écrite pour triompher de la peur de la mort. …

 La comédie est écrite pour triompher de la peur de la mort. 

Cartes de Condoléances

L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
Carte de condoléances Éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Après tout ce temps
Après tout ce temps … Tu me manques encore chaque jour.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Plus fort que la mort
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Carte de condoléances Force
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire

Condoléances: Articles

Les forums dédiés au deuil
Aujourd’hui, pour beaucoup de Français, le processus de deuil se passe en partie en ligne. Selon la personnalité, les habitudes
Que faire de l’identité digitale du disparu ?
Aujourd’hui, on vit beaucoup en ligne, via nos comptes email, les réseaux sociaux, les blogs ou encore les systèmes de
Faire ses adieux avec une croix funéraire
Les funérailles ne sont pas le genre d’occasions que nous aimons planifier. Il est cependant bon de bien faire ses
Écrire une lettre de condoléances
Acte d’une grande profondeur et d’une grande humanité, l’écriture d’une lettre de condoléances est un geste infiniment difficile à faire.

Condoléances: Messages

Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père…). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont
Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père…). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont
Ayant appris le deuil qui vous frappe avec la disparition de votre (époux, épouse, frère…), je vous prie de recevoir mes
Ayant appris le deuil qui vous frappe avec la disparition de votre (époux, épouse, frère…), je vous prie de recevoir
C'est avec une immense tristesse que nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Je garderai toujours à l'esprit l'image d'une
C’est avec une immense tristesse que nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Je garderai toujours à l’esprit l’image d’une
Très cher XXXX, j’ai été très émue d'apprendre la disparition de ton (Papa, Maman, Frère…). Reçois mes pensées les plus
Très cher XXXX, j’ai été très émue d’apprendre la disparition de ton (Papa, Maman, Frère…). Reçois mes pensées les plus

Condoléances: Citations

 Si vous mettez le pied sur une vipère, vous risquez une mort sûre. …
 Si vous mettez le pied sur une vipère, vous risquez une mort sûre. … Lire la Suite
 Jeune à jamais la mort pour qui la reçoit Vierge quand elle se nomme Sans nom q…
 Jeune à jamais la mort pour qui la reçoit Vierge quand elle se nomme Sans nom quand elle se donne
 C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre. …
 C’est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre. … Lire la Suite
 Celui qui retient la nuit s'y perd.  …
 Celui qui retient la nuit s’y perd.  … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

"L'Horloge", Charles Baudelaire.
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
Veni, vidi, vici, Victor Hugo
J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
La mort, Anatole France
Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,
Copy link
Powered by Social Snap