Grande est la mort, le sourire aux lèvres nous lui appartenons. …

 Grande est la mort, le sourire aux lèvres nous lui appartenons. 

Cartes de Condoléances

L'amour ne disparait jamais
L’amour ne disparaît jamais… la mort n’est rien. (Saint Augustin)… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Nous partageons
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
Carte de condoléances Éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Carte de condoléances Temps
Le problème, c’est que vous pensez avoir le temps.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Les condoléances
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n’est pas une chose facile. Il est
Fin de vie et maladie d'Alzheimer
Avec plus de 800 000 personnes atteintes, la maladie d’Alzheimer fait des ravages en France, au point de se hisser
Parler de la mort
La mort est, dans notre société, un tabou, et en parler fait naitre toutes sortes de sentiments : la panique,
 Condoléances : envoyer des fleurs de deuil exotiques
Les fleurs exotiques sont magnifiques. Si vous voulez présenter vos condoléances ou rendre un bel hommage au défunt, vous pouvez

Condoléances: Messages

Comment ne pas être atterré quand un proche que l’on aime s’en va. Vous voilà désormais face à l'absence qu’il
Comment ne pas être atterré quand un proche que l’on aime s’en va. Vous voilà désormais face à l’absence qu’il
Je viens de prendre connaissance du décès de XXXX. Nous savons qu'un jour l'existence se termine pour chacun d’entre nous.
Je viens de prendre connaissance du décès de XXXX. Nous savons qu’un jour l’existence se termine pour chacun d’entre nous.
Mon âme est triste et mon cœur douloureux. Je m’associe pleinement à votre chagrin et je suis prêt à vous
Mon âme est triste et mon cœur douloureux. Je m’associe pleinement à votre chagrin et je suis prêt à vous
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection. Puissiez-vous être réconforté par tout l’amour qui vous

Condoléances: Citations

On n'apprend pas à mourir en tuant les autres….
On n’apprend pas à mourir en tuant les autres.… Lire la Suite
 La conscience de la mort nous incite à vivre davantage. …
 La conscience de la mort nous incite à vivre davantage. … Lire la Suite
 La mort n'est pas un mal, l'approche de la mort en est un. …
 La mort n’est pas un mal, l’approche de la mort en est un. … Lire la Suite
 Pendant quatre-vingts ans tu te sens en danger de mort et un jour tu avais rais…
 Pendant quatre-vingts ans tu te sens en danger de mort et un jour tu avais raison, tu meurs. … Lire la

Condoléances: Poèmes

Chrysanthèmes
Ils disent qu’au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu’éprouve  Le cœur
À Laure, duchesse d'A.
Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère,  Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil,  Il était grand et
Épigramme sur la mort
Écrit au nom de M. Puget pour sa femme.   1614.     Belle âme qui fus mon flambeau,  Reçois
Veni, vidi, vici, Victor Hugo
J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Copy link
Powered by Social Snap