Mémorial pour condoléances

Cinq idées pour honorer la mémoire d’un défunt qui ne souhaitait pas de cérémonie

Certaines personnes, à l’approche de leur mort, confient à leurs proches qu’elles ne souhaitent pas de funérailles. Pour les personnes endeuillées, respecter les volontés du défunt signifie alors se priver d’un rituel qui joue un rôle central dans le processus de deuil. Avec un peu d’imagination, il est heureusement possible de rendre hommage au disparu sans passer par la case « cérémonie ». 

  • Un mémorialRassemblez photographies, lettres, cartes postales, objets fétiches du défunt et petits souvenirs de moments passés ensemble, et créez un mémorial chez vous. Placez-y également une ou plusieurs bougies. Quand vous en ressentez le besoin, allumez la bougie et dites quelques mots au disparu : un petit rituel à répéter quand le manque et le chagrin sont trop forts. 
  • Un mémorial en ligneFaire son deuil sur le web est en train de devenir une pratique tout à fait normale. Il existe ainsi plusieurs façons de rendre hommage à une personne décédée. Tout d’abord, vous pouvez opter pour un site spécialisé dans les mémoriaux en ligne, où vous pourrez poster images, vidéos et témoignages. Selon vos préférences, vous pourrez ouvrir le mémorial à tous ou en restreindre l’accès. Vous pouvez aussi créer une page de commémoration sur Facebook, ou publier un article sur votre blog, si vous en avez un. Ensuite, si vous le souhaitez, partagez le lien sur les réseaux sociaux ou envoyez-le par mail à vos proches. 
  • Une notice nécrologiqueFaire paraitre une notice nécrologique dans un ou plusieurs quotidiens peut être une bonne façon de faire passer le deuil du domaine de l’intime à la sphère publique. L’écriture du texte, qui peut s’apparenter  à celle d’un éloge funèbre, permet de mettre des mots sur la douleur. Voir la photographie et la biographie du défunt imprimées en noir et blanc sur le papier fait du bien et apaise ; c’est à la fois une manière de partager le chagrin, de rendre hommage et de lutter contre l’oubli.
  • Un donFaire un don à une œuvre caritative est une façon originale de célébrer la mémoire d’un proche décédé. Il suffit de choisir une cause qui lui tenait tout particulièrement à cœur : animaux, environnement, maladie que le défunt a combattu, etc. Cela peut procurer un sentiment de réconfort, parce que l’on fait un geste qui prouve que l’existence du disparu a eu un impact bénéfique sur la société.
  • Un évènementOrganisez, dans les semaines ou les mois qui suivent le décès, un rassemblement en mémoire du disparu. Il peut s’agir d’un simple repas au restaurant avec les personnes qui lui étaient les plus chères, ou bien d’un évènement de plus grande ampleur. On peut aussi imaginer une sorte de pèlerinage sur les lieux préférés du défunt, un lâcher de ballon, une rencontre sportive s’il était un fan de sport, et bien d’autres choses encore. Ce type d’évènement permettra aux proches et aux moins proches de se retrouver  en toute convivialité, d’honorer la mémoire du disparu et d’échanger des souvenirs et des anecdotes.

Suivez-nous sur Facebook

Trouver une citation

La mort n'est peut-être qu'un changement de place.

... Ou un message de condoléances

C'est une bien triste nouvelle que je viens d'apprendre. Dans cette douloureuse épreuve, je suis de tout coeur avec vous. Recevez mes sincères condoléances.

Partagez une carte