Fin de vie et maladie d'Alzheimer

Avec plus de 800 000 personnes atteintes, la maladie d’Alzheimer fait des ravages en France, au point de se hisser au quatrième rang des causes de mortalité. L’hécatombe est loin d’être terminée : la maladie, qui est pour le moment incurable touchera d’ici 2020 1,3 million de Français, soit une personne de plus de 65 ans sur quatre.

Gérer une mort soudaine

Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient au terme d’une longue maladie, mais parce que le choc et l’étonnement sont tels qu’ils diminuent notre capacité à affronter la disparition d’un être aimé. Sans que l’on ait eu le temps de se préparer ou de dire au-revoir, on est face au vide.

Perdre un ami

Malgré l’importance que donne notre société à la valeur de l’amitié, perdre un ami est souvent considéré comme un évènement moins douloureux que le décès d’un membre de sa propre famille. Et pourtant, lorsque l’on perd un ami proche, on peut ressentir une peine immense, qu’on ne doit en aucun cas minimiser ou essayer d’étouffer.

default

La famille, après un décès

Quand un membre d'une famille meurt, il y a un processus en réponse à cette perte. Ce processus se produit parce que la famille a besoin de retrouver un nouvel équilibre. La plupart du temps, les familles ne se rendent même pas compte de ce cheminement, mais une famille est plus que la somme de ses membres, et ne reflète pas seulement les individus qui la composent.

Pages

Suivez-nous sur Facebook

Trouver une citation

Celui qui ne peut plus éprouver ni étonnement ni surprise est pour ainsi dire mort : ses yeux sont éteints.

... Ou un message de condoléances

S'il était des mots à prononcer pour tenter de vous consoler, nous les dirions du fond du coeur pour adoucir votre douleur.

Partagez une carte